PRIMAVERA SOUND 2018

Underground, indépendant, alternatif, rock… Beaucoup d’adjectifs le décrivent mais tous restent approximatifs. Le Primavera Sound c’est bien plus qu’un simple festival, c’est THE place to be.

C’est dans l’une des meilleures villes cosmopolites que le Primavera Sound prend place, au cœur de la capitale Catalane, Barcelone. Installé sur le Parc del Forum au bord de la mer, le lieu est facile d’accès en transports, et les transports en commun sont renforcés durant le festival. Par contre, préparez-vous à vous battre pour avoir un taxi à la sortie !

Près de 200 concerts, 200 000 festivaliers, 10 scènes, voilà ce qu’est le Primavera Sound 2018 !

Né en 2001, le Primavera Sound est aujourd’hui une référence dans le milieu festivalier. Il se tient tous les ans fin mai et ouvre le bal des festivals de l’été ! Cette année c’est du 30 mai au 2 juin que je m’y suis rendue pour la première fois et je peux vous dire que je suis tombée sous le charme de ce festival. La première chose qui m’a marqué c’est que C’EST GRAND ! Au bout de 4 jours, je me perdais toujours. Les scènes sont grandes elles aussi, le son est bon (en général) mais ce que je préférais, c’était les petits coins tranquilles où l’on pouvait boire un spritz tout en écoutant la musique. Il y a du monde à ce festival mais on ne se sent pas dans un endroit oppressé tellement c’est grand. Des gens de toute l’Europe viennent y assister et l’organisation reste au top ! On ne fait jamais trop de queue que ça soit pour la buvette, pour manger ou pour aller aux toilettes !

Ma scène préférée : la scène Rayban avec les marches pour s’assoir, la fosse si l’on veut aller danser et tout ça face à la mer.

©Ctraveldiaries

Place aux artistes !

Depuis ses débuts, le Primavera a accueilli de nombreuses têtes d’affiches : Pixies, Arcade Fire, Queens of the Stone Age, Kendrick Lamar, The Strokes, Neil Young, Radiohead, My Bloody Valentine, Public Enemy, Franz Ferdinand, The White Stripes, The Cure,  Iggy & The Stooges, Blur, Phoenix et j’en passe…

Autant vous dire que pour la mélomane que je suis, je me devais de mettre les pieds au Primavera ! Le festival alternatif accueille chaque année de nombreux artistes phares des musiques actuelles mais laisse la place également aux petits groupes indie la chance de se faire connaître. Le Primavera fait un mix de tous les genres pour nous fournir chaque année près de 200 artistes internationaux de qualité.  Je vous laisse voir la programmation de cette année.

Affiche officielle – Primavera Sound

Alors bien sûr avec une telle programmation, il a fallut faire des choix. C’est ainsi qu’on organisait chaque jour notre journée de festival en choisissant quels artistes aller voir. Sauf que parfois il y avait tellement d’artistes à voir qu’on avait même pas le temps de manger !

Comme aucune de mes photos n’est de bonne qualité et que la plupart du temps, j’ai préféré profiter des concerts que de jouer à la photographe avec mon téléphone, je n’aurai aucune photo à vous proposer. Je vous fait un retour bref sur les meilleurs concerts que j’ai vu.

  • Nick Cave and the Bad Seeds – Une légende vivante ! Je suis restée époustouflée par ce concert. Sa prestation scénique est incroyable, il a une aura de fou, il peut faire taire les foules comme les faire hurler. Les gens voulaient le toucher, criaient, pleuraient… Un vrai gourou. On dirait qu’il vit pour la scène, pour son public. C’est le seul que j’ai vu qui allait dans le public et qui a fait monter des centaines de personnes sur scène avec lui. Je n’ai rien à rajouter si ce n’est qu’il faut le voir pour le vivre.

 

  • Arctic Monkeys – Depuis le temps que j’en rêvais ! Si vous me connaissez, vous savez je suis une grosse fan des british de Sheffield depuis leur début. C’est donc sans surprise que j’ai essayé de me faufiler au premier rang (même si de nombreuses personnes attendaient depuis un moment le groupe aussi). C’est le moment où j’ai perdu mes amis et je me suis retrouvée toute seule à sauter avec les autres fans au milieu de la foule (Just Amazing!).Les Arctic Monkeys nous ont proposé une track list mélangeant les meilleures chansons de leurs 6 albums. Alex Turner a fait le crooner dans son costard blanc avec ses lunettes de soleil avant de tomber la veste en fin de concert. Un bémol à ce concert ? Les gens chantaient plus fort que le chanteur et c’est un peu énervant.

 

  • Kyle Dixon and Michael Stein – Si ça ne vous dit rien comme ça, c’est normal. Mais si je vous dit que ce sont les noms qui se cachent derrière la BO de Stranger Things, tout de suite vous avez la musique en tête. C’est donc à 14h (oui oui!) dans l’Auditorium de Barcelone que nous nous sommes rendus pour une heure de Stranger Things. La musique comme les effets dans une salle noire (et noire de monde) étaient à couper le souffle. Ce genre de concert original, ça change et ça fait du bien !

 

  • Chvches – Ce n’est pas rien de passer après deux monstres de la musique tels que Björk et Nick Cave et pourtant Chvches a réussi à faire danser tout le public. Avec sa robe de princesse et ses paillettes sous les yeux, la chanteuse nous envoie une énergie débordante ! Le trio nous a donné de bonnes vibes de pop-electro pour cette fin de soirée.

 

  • Ibeyi – Une des plus belles découvertes de ce festival ! Je ne connaissais pas ce groupe avant de le découvrir sur scène et ça a été un très bon moment de partage. Ce duo de jumelles à deux voix vous emporte dans un tourbillon dansant. Un mélange de plusieurs styles : ragga, dancehall, soul et musiques caribéennes…

 

  • Jaine Birkin – L’émotion à l’état pur. Je ne suis pas fan de Jaine Birkin, mais pour ce concert elle reprenait des chansons de Serge Gainsbourg accompagnée d’un orchestre et c’était MA-GNI-FIQUE ! C’était émouvant, sans trop. Elle était beaucoup dans le partage avec son orchestre comme avec son public et elle arrivait à faire passer quelque chose d’assez incroyable.

 

  • The Blaze – Le duo électro qui cartonne en ce moment, impossible à louper ! Leur musique est à la fois douce et entraînante. Un electro simple et voyageur qui nous transporte jusqu’au bout de la nuit (jusqu’à 4h du matin pour être précise). En plus, ils ont vécu à Dijon (chauvine que je suis) !

 

J’ai aussi vu : Belle & Sebastian, Mavi Phoenix, Delorean, Ezra Furman, The Breeders, Rhye, Mogwai, Charlotte Gainsbourg, Cigarettes after sex, Tyler, the Creator, Lykke Li, Lorde, Beach House et bien d’autres dont je ne sais plus le nom… 

De quoi prendre une bonne dose de musique pour bien entamer la saison des festival !

_______________________

Keep listening & enjoy my blog!

_______________________

xoxo

 

 

Commentaires

  1. Pingback: RECAP' DE MES FESTIVALS DE L'ÉTÉ - C'TravelDiaries

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *