Miss Catastrophe dans le métro parisien

Hello travelers !

Je reviens aujourd’hui avec une nouvelle aventure de Miss Catastrophe ! Ca faisait bien longtemps et ça m’avait manqué de vous raconter ces petites anecdotes.

C’était à la fin d’un séjour à Paris que ma cousine me raccompagne Gare de Lyon pour reprendre le train direction Dijon pour rentrer chez moi. Pour une fois, nous avons de l’avance. Nous prenons le métro et faisons le changement à Châtelet pour prendre la ligne 14. Alors que ma cousine portait ma valise et que je ne portais que mon sac à main, je loupe une marche dans les escaliers qui descendent aux quais de métro de la ligne 14 direction Olympiades (je peux vous dire que je me souviens de cet endroit) et je me ramasse comme jamais devant tout le monde.

Un Monsieur assez costaud est venu me soulever, me demander si j’allais bien, demander si je voulais qu’on appelle les pompiers. Je lui ai dit « non non je dois prendre mon train pour rentrer chez moi ! ». D’ailleurs le cliché des Parisiens qui ne sont pas sympas et ne font même pas attention à toi, je ne l’ai absolument pas vu. Plusieurs personnes m’ont demandé si ça allait après ma grosse chute. Je répondais « oui » à chaque fois.

Puis le métro arrive, je monte dedans. Il n’y a qu’un arrêt entre Châtelet et Gare de Lyon mais je commence à me sentir mal. A peine sortie du métro, que je commence à m’asseoir par terre. Je suis en train de faire un malaise vagal. Ma cousine toujours là, me demande si je peux aller prendre mon train sinon c’est pas grave, je vais à l’hôpital à Paris et je rentrerai chez moi plus tard. Mais non ! Déterminée, je me relève et marche comme je peux jusqu’à mon quai. Ma cheville me fait mal, je boîte. Mais enfin, j’arrive à mon train. Ma cousine m’aide pour mes bagages et pour m’installer à ma place. Je suis bien arrivée à l’heure (pour une fois) dans mon train. C’est parti direction Dijon.

Une heure trente de trajet seulement mais les minutes n’ont jamais été si longues… J’avais posé mon pied en hauteur et celui-ci me faisait mal. Je regarde mon pied, je vois ma cheville toute enflée. J’appelle alors ma maman et là je lui dis : « Maman tu peux venir me chercher à la gare de Dijon ? » et elle me répond « Pourquoi ? Tu ne peux pas rentrer ? »et là des larmes commencent à monter et je réponds « Je me suis tordue la cheville ». Je le savais, j’en avais conscience et je venais de le dire. Donc pendant 1h30 de trajet à ne pas bouger ma cheville s’est refroidie et en voulant sortir du train il m’était impossible de m’appuyer dessus. C’était bien pire que quand j’étais à Paris. Une gentille dame m’aide à sortir mes affaires et je retrouve ma maman.

Elle demande à voir ma cheville, j’enlève donc ma chaussure et là elle me dit « Je t’emmène au médecin tout de suite ! ». Impossible de remettre ma chaussure ensuite (pour vous dire la taille que faisait ma cheville). J’appelle le médecin pendant que ma mère conduit. Il allait fermer son cabinet mais du coup nous le retardons. Nous arrivons enfin chez le médecin qui voit ma cheville et diagnostique direct « une belle entorse ».

J’ai donc eu droit aux béquilles, à l’attelle, aux anti-inflammatoires, aux crèmes apaisantes et aux séances de kiné pendant un bon moment. Et tout ça juste quelques semaines avant mon gala de danse ! Voilà comment j’ai donc terminé ce voyage à Paris, plutôt de manière épique. Tout ça en ayant loupé une marche dans le métro.

Soyez donc attentif où vous mettez les pieds ! 😉

 

Ça vous est déjà arrivé de vous blesser pendant un voyage ?

_______________________

Keep traveling & enjoy my blog!

_______________________

xoxo

signature2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *