Inde : Religions & Castes

Hello travelers !

L’Inde, ce pays multi-religieux est bien connu pour ces castes, assez difficile à comprendre d’un point de vue externe. Après de multiples discussions avec des indiens et de bonnes recherches internet, j’ai pu un peu mieux comprendre la diversité religieuse et le système de castes en Inde. C’est pourquoi il m’a semblé important de revenir sur ces deux points qui sont liés et d’en parler dans un article dédié.

 

Les religions

D’abord il faut commencer par aborder la religion en Inde. L’Inde est un pays multiculturel regroupant plusieurs religions. La diversité de ce pays repose notamment sur la religion. Les principales que l’on peut citer sont :

  • L’hindouisme
  • L’islam
  • Le sikhisme
  • Le christianisme
  • Le bouddhisme
  • Le jaïnisme

Je vous invite à aller voir la description des religions en Inde pour mieux connaître chacune d’elles. L’hindouisme, le sikhisme, le bouddhisme et le jaïnisme sont les quatre religions nées en Inde plusieurs siècles avant JC (de notre calendrier). La religion chrétienne a été introduite en Inde dès le 1er siècle après JC par Saint Thomas et a été renforcée par la colonisation des différentes puissances européennes. L’islam, deuxième religion du pays, est arrivé après, environ 8 siècles après JC, via des marchands arabes, mais elle s’est surtout développée entre le XVIe et le XIXe siècle sous l’empire Mongol. En effet, les « intouchables » de la religion hindou (j’y reviens dans mon point sur les castes plus bas) étaient nombreux à se convertir à l’islam pour améliorer leur statut social, en espérant une meilleure vie, plus égalitaire. La majorité des musulmans indiens relèvent de la foi sunnites (10%). Les indiens sont majoritairement hindous, comme vous pouvez le voir avec le graphique ci-dessous, cependant de nombreuses autres religions coexistent dans ce grand pays qu’est l’Inde.

Source : India Today

NB : Il m’était très difficile de trouver un pourcentage juste. J’ai essayé de prendre la source la plus « sûre » en prenant un journal indien. Les chiffres divergent car il est difficile de recenser des religions, surtout dans un pays comme l’Inde avec 1,3 milliards d’habitants. Un bon nombre d’habitant ne sont pas recensés, il est donc compliqué de prendre en compte leur religion. Il y a également de plus en plus de personnes qui se considèrent comme « non-religious ». Ce ne sont donc que des approximations.

L’hindouisme, religion la plus importante de l’Inde, structure toute la société depuis des années. On s’en aperçoit notamment par les nombreuses fêtes colorées qui rythment la vie indienne. La croyance la plus connue est celle de la réincarnation. Selon la religion, la vie actuelle découle des actions, bonnes ou mauvaises, accomplies dans des vies antérieures. C’est pourquoi l’indien hindouiste cherchera toujours à faire du bien et à s’améliorer sur le plan spirituel pour avoir une meilleure vie plus tard. Attention, cette notion est différente de celle du karma que l’on connaît dans le bouddhisme.

Un autre point important de l’hindouisme est que c’est une religion polythéiste. Les hindous croient en plusieurs dieux. Il en existe même des millions que personne ne pourra citer. Cependant, trois dominent tous les autres :

  • Brahma le créateur
  • Mahesh (ou Shiva) le destructeur
  • Vishnu le protecteur

Et perso, on a beaucoup entendu parlé du dieu Ganesha, mi-humain, mi-éléphant, symbole de prospérité et de chance. Les indiens en ont tous au moins un chez eux. Et du coup, on s’est ramené une petite figurine chez nous !

 

Les castes

Les castes sont des divisions des sociétés en groupes héréditaires, endogames et hiérarchisés que l’on retrouve en Inde mais également au Népal, au Bhoutan, au Pakistan, au Bangladesh, au Sri Lanka et aux Maldives. Ce système vient de l’hindouisme, cependant les autres religions en Inde ont elles-aussi un système de castes plus ou moins similaire au système majoritairement mis en place dans le pays. Ce système a été établi en Inde depuis la période védique (des siècles avant JC sur notre calendrier), période à laquelle l’histoire de l’Inde et de l’hindouisme a débuté.  Bien qu’abolies par la constitution indienne aujourd’hui, la société est toujours divisée en plusieurs castes qui continuent de jouer un rôle majeur dans la société contemporaine.  C’est pourquoi il est bien difficile de s’en détacher depuis toutes ces années.

Dans l’hindouisme, il y a 4 castes principales (de haut en bas de la pyramide) :

  • Les brahmins, la caste supérieure (mais cela ne veut pas dire qu’ils sont tous riches). C’est la caste des religieux, seuls les brahmins peuvent être « prêtre » au sein des temples et peuvent officier les mariages hindous. Pour cela, les personnes concernées doivent parler la langue sainte de l’hindouisme, le sanskrit. Cette caste est la plus traditionnelle des castes. Les brahmins sont végétariens et très pratiquants. C’est aussi la caste d’une très grande partie des membres de l’ONG.
  • Les kshatriya (ou rajput), les guerriers. Très nombreux au Rajasthan, ils ont souvent des épées au mur dans leur demeure. C’est aussi la caste des maharajas (la noblesse).
  • Les vaishya : Cette caste est relativement hétérogène. Elle regroupe les hommes d’affaires, les artisants et les agriculteurs.
  • Les shudra sont les serviteurs.

En dessous de ces 4 castes, il y a une autre classe de personnes dites « sans castes » ou « intouchables » (qu’on nomme en Inde les « Dalits »). Intouchables, comme j’aurai pu le croire ne signifie pas que ces personnes sont intouchables dans le sens positif du terme, car elles sont au-dessus des autres, mais a bien dans une connotation négative, au sens propre du terme : Intouchables, qu’on ne peut pas toucher car trop « sales ». Les gens issus de cette caste n’ont pas accès aux mêmes droits. Ils sont pour la plupart analphabètes, n’ont pas d’éducation, habitent en dehors des villes, etc. Le gouvernement a longtemps combattu la condition des intouchables. On dit qu’aujourd’hui cette caste sociale n’existe plus mais j’émets tout de même des doutes…

Pour en savoir plus sur lesdits « intouchables » et les castes indiennes en général, je vous invite à lire cet article de Sputnik France.

 

Comme j’en ai parlé dans mon article dédié au choc culturel en Inde, ce système de castes indiennes a, pour moi, été un véritable choc culturel. Je ne comprenais pas comment on pouvait autant dissocier une population au point de ne pas se mélanger. En plus, la caste dans laquelle on est (naît) est définit dès sa naissance et continu toute sa vie. On doit se marier avec quelqu’un de la même caste, on partage nos repas avec des gens de la même caste, etc. Je trouve ça infligent mais je ne connais pas le passé, ni l’histoire du pays, ni la façon de penser des indiens pour pouvoir en juger. Je perçois les castes de mon œil d’européenne avec beaucoup de recul et toute la tolérance que l’on m’a inculquée dès mon enfance.

 

Connaissiez-vous les castes ? Cela vous choque-t-il aussi ?

 

_______________________

Keep traveling & enjoy my blog!

_______________________

xoxo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *