Garorock 2018

C’est pour la troisième année de suite, que nous nous sommes rendus au festival Garorock, à Marmande, ma copine Cécé et moi. Il faut dire que cette année, la programmation était dingue. Et contrairement à l’année dernière, le soleil a bien été au rendez-vous ! Je vous raconte alors cette 22e édition du festival Garorock !

C’est donc sous un soleil de plomb que nous avons planté notre tente le jeudi 28 juin 2018 au camping du Garo. Une fois sympathisé avec nos voisins et l’apéro pris, il est temps d’aller sur le site du festival pour les premiers concerts. Je vous fait un retour sur les concerts que j’ai pu voir par jour. Encore une fois, je m’excuse mais je n’ai presque aucune photo à vous présenter. J’ai plutôt profité des concerts (et même de mon festival en entier). J’ai donc utilisé quelques photos à moi, complétées par les photos du festival.

Jeu 28 juin

  • Damso – c’est avec lui que nous avons ouvert le festival (pour ma part). Il a fait ses musiques connues mais aussi celles de son dernier album Lithopédion, Tout le monde chantaient et dansaient, c’était vraiment bonne ambiance. Après le show était sans plus, je l’ai trouvé un peu distant de son public. Il était là mais si on avait mis sa musique sans lui, ça n’aurait pas changé grand chose… C’est dommage, je trouve.
  • Indochine – on change de registre et je retourne en enfance avec ces musiques. Je n’avais encore jamais vu le groupe en live et pourtant j’écoute depuis des années (même si beaucoup moins maintenant). C’est pour moi un groupe français mythique. Leur concert a été à la hauteur. Le groupe était en communion avec le public qui lui, était aux anges.
  • The Blaze – deuxième fois donc en un mois que je vois The Blaze en live. Pour rappel, la première fois était au Primavera Sound – article à retrouver ici –. Ils ont joué (beaucoup) plus tôt qu’au Primavera et j’ai trouvé ça mieux car j’étais beaucoup plus dans l’ambiance à minuit qu’à 3h30 du matin… J’ai donc fini la soirée à danser sur leur son électro…
©LaClefProd

Ven 29 juin 

  • Rilès – on a commencé cette deuxième soirée avec Rilès ! Une énergie débordante de hip-hop ! J’ai le souvenir qu’il n’arrêtait pas de sauter partout et son public avec lui. C’était vraiment cool comme concert.
  • Marilyn Manson – on s’attaque à un monstre. Celui dont j’entends parler depuis des années sans jamais l’avoir vu en concert, et enfin, il a fallu attendre la 22e édition de Garorock pour que ça se produise. Un bon son rock dans les oreilles, un showman sur scène accompagné par des filles topless, des effets de malade, un public en transe. La rockstar a tout donné sur son concert.
  • Orelsan – encore un changement d’ambiance décidément cette soirée est très spéciale. Ce n’est pas la première fois que je vois Orelsan, mais je l’ai trouvé tellement assagit avec ce dernier album La fête est finie… Heureusement ça ne s’est pas ressenti sur scène. C’était un très bon concert lorsqu’on connait l’artiste. Il a été performant du début à la fin et toujours dans le partage avec son public. On a chanté, dansé, sauté… tellement que j’en ai perdu mes lunettes ! Vous avez les bases ?
©Ctraveldiaries

Sam 30 juin 

  • Nekfeu – LE meilleur concert de Garorock ! Il était très attendu et ça a été dur de se trouver une bonne place dans cette foule immense qui l’attendait déjà des heures avant. Nekfeu est arrivé avec son crew et honnêtement je n’ai jamais vu un artiste aussi proche de son public. Il a checké tout le premier rang et est allé dans la foule. C’était fou ! Il y a eu des pogos presque tout le concert mais j’ai trouvé ça très bien de sa part de prévenir comme ça ceux qui ne supportent pas peuvent s’écarter. J’adore l’artiste, je trouve ça très généreux de partager la scène avec des membres du S-Crew et Doum’s. Désolé Jérémy, mais sur ce coup, nous ne sommes pas vraiment du même avis 😉 
  • DJ Snake – Alors c’est peut être du fait que j’avais perdu tous mes amis au concert d’avant (Nekfeu) et que je cherchais désespérément à manger que j’ai loupé une partie du concert de DJ Snake. Une fois le ventre rempli et ma copine Cécé retrouvée, en avant pour les hits du DJ français ! Le concert était bien mais forcément ce ne sont que des tubes. Je n’ai pas été tant impressionnée (surtout avec la claque que je me suis prise juste avant, le concert de Nekfeu je parle). J’ai été choquée par contre qu’il y ait des pogos sur les musiques de DJ Snake et notamment le wall of death. Mais bon c’était sympa. 🙂

[Bien sûr on n’a pas oublié d’aller regarder le meilleur match de la coupe du monde ce jour là : France – Argentine]

DJ Snake ©LaClefProd

Dim 1er juillet

On était chaud pour la meilleure soirée de Garo ! Le programme c’était : Arthur H, Roméo Elvis, L’impératrice, Imany, Therapie Taxi, Tryo, MGMT, Parcels, Macklemore, Synapson. Donc clairement on enchaînait tout sans avoir le temps de manger. Mais cette soirée envoyait du lourd ! On était fin prêt… jusqu’à 15h. L’heure de la déception a sonné. Suite à un arrêté préféctoral, les concerts du dimanche soir sont annulés pour cause d’intempéries (orages violents) et le camping doit être évacué sur le champ. On a été tous tellement déçus. On est parti rejoindre la voiture avec un goût d’inachevé dans la bouche…

Cependant je comprends tout à fait le festival Garorock et je le remercie pour les mesures qui ont été mises en place. Tout a été très bien géré et organisé. Depuis l’annonce : par l’application, Facebook et les bénévoles du camping, les gendarmes qui nous on excortés jusqu’à l’autoroute et donc évités les bouchons, les trains supplémentaires et la mise à disposition du parc des expositions pour les festivaliers qui n’avaient pas d’autres choix que de passer la nuit sur place. Tout s’est vraiment bien déroulé et j’ai vraiment été étonnée qu’il y ait eu si peu de bouchons. Je comprends que le festival ne prenne pas le risque de laisser les festivaliers aller voir les concerts sous l’orage (car clairement on l’aurait fait) et ça aurait vraiment pu être dangereux (de même que camper sous l’orage avec nos tentes sous les arbres…). De plus, le festival nous a remboursé cette dernière journée et ça je trouve que c’est vraiment un beau geste, car ils n’étaient pas obligés de le faire…

©Ctraveldiaries

Voilà comment s’est déroulé mon 3e festival Garorock.

Peut-être à l’année prochaine Garo…

 

_______________________

Keep listening & enjoy my blog!

_______________________

xoxo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *