BRÉSIL – Carnet pratique

Le Brésil… Ses plages, sa musique, sa folie, son carnaval, son énergie incroyable, ses forêts tropicales, sa chaleur… euh non. Stop ! Si vous avez suivi mon voyage de cet été au Brésil (en hiver donc dans l’hémisphère sud), vous avez dû comprendre que la chaleur n’est pas toujours au rendez-vous au pays vert et jaune. Mais alors quand s’y rendre ? Et comment ? Que faire sur place ? Je vous explique tout dans cet article pour que vous viviez une vraie expérience de brasileiro !

> Infos pratiques

  • Papiers : Passeport valable au moins 6 mois à partir de la date d’entrée au Brésil. Le VISA n’est plus obligatoire pour les Français, les Belges et les Suisses si le séjour touristique ne dépasse pas 90 jours (par période de 6 mois)
  • Vaccins : pas de vaccins obligatoires mais fièvre jaune extrêmement conseillée
  • Courant : prises similaires aux européennes
  • Décalage horaire : – 3h en hiver et – 5h en été
  • Langue : le portugais brésilien
  • Monnaie : le real (reais au pluriel). 1Rl = environ 0,24 € ou 1 € = 4,20 Rls.

 

> COMMENT S’Y RENDRE ?

En avion, le vol le plus court de Paris à Rio de Janeiro met environ 11h15. Il faut compter en général 15h de vol voire plus avec les escales et correspondances. Donc autant vous dire qu’y aller pour une semaine c’est pas trop le bon plan. Plusieurs compagnies mène des vols depuis l’Europe au Brésil (Air France, KLM, TAP Portugal, Iberia, Alitalia, Lufthansa, British Airways, American Airlines, Azul Airlines…) et les prix des billets peuvent varier entre 350€ et 2000€ suivants les périodes.

 

> QUAND PARTIR ?

Le Brésil se trouvant dans l’hémisphère sud, les saisons sont inversées par rapport à chez nous. Ainsi, c’est la saison chaude de décembre à mars et l’hiver de juin à août. Mais c’est encore bien plus compliqué que ça… Le Brésil est si grand qu’il existe de nombreux climats différents suivants les régions. Ainsi, les meilleures saisons pour partir sont les suivantes :

  • dans le Nordeste, de septembre à mi-décembre 
  • en Amazonie : de juin-juillet à octobre (saison « sèche ») 
  • à Salvador de Bahia : de septembre à mi-décembre 
  • à Rio de Janeiro et dans le Sud du Brésil : de juin à septembre (hiver austral)

L’été brésilien est souvent très chaud (jusqu’à 40°C voire plus) et humide (des torrents de pluies peuvent être déversées) et l’hiver est plutôt doux (entre 20 et 30°C) et sec. 

Cependant, pour ma propre expérience, quand je suis partie en août, je suis tombée en plein pendant la vague de froid et nous avons eu 5°C à São Paulo. Bien sûr, je n’étais pas préparée à ça. Mais en allant à Rio, il a toujours fait beau. 

Donc n’oubliez pas que le Brésil n’est pas que chaleur. Que l’hiver, il faut parfois prendre sa polaire et qu’à Rio il faut toujours son chapeau !

 

> LES TRANSPORTS

Dans les grandes villes comme Rio ou São Paulo, il existe un bon réseau de transports urbains avec métro et bus de ville. En dehors des grandes villes, les transports urbains sont très peu développés et il vaut mieux se déplacer en voiture.

Pour se rendre d’une ville à une autre, je vous conseille les bus (onibus) qui en plus d’être hyper confortables, sont ponctuels, propres, climatisés (même un peu trop parfois) et ont des toilettes ! Chaque ville a sa propre gare routière avec des bus qui desservent les grandes villes des alentours. C’est la solution la moins onéreuse pour se déplacer dans ce grand pays. 

 

> L’HÉBERGEMENT

J’ai eu la chance de visiter le Brésil en basse saison (et aussi d’être hébergé la plupart du temps chez l’habitant). Mais l’hébergement est bien différent en haute saison. En période de vacances (Nouvel An, carnaval, Semaine sainte, ponts prolongés, etc.), la plupart des hôtels imposent des forfaits (pacotes), c’est-à-dire des séjours minimum de 3, 5 ou même 7 jours, à des tarifs élevés. Et n’oubliez pas qu’en période de vacances scolaires brésiliennes, mieux vaut réserver le plus à l’avance possible.

Pour Rio, j’ai réservé à l’auberge Forest Hostel Rio via l’application HostelWorld. L’auberge se trouve dans le quartier prisé (des Français) de Santa Teresa et offre une superbe vue sur Rio depuis sa terrasse avec piscine. Cependant, attention préparez votre souffle pour monter toutes ces marches !

 

> LA GASTRONOMIE

La cuisine brésilienne est un mélange des traditions culinaires portugaises, amérindiennes et africaines, saupoudrée d’apports italiens, slaves, juifs et même arabes.

La base de tous les plats brésiliens sont le riz et les haricots. Le plat peut-être complété par de la farine de manioc, une viande ou un poisson, et des légumes d’accompagnement (courgettes, gombos, chou vert ou blanc, potiron, banane plantain).

Ce que j’ai le plus apprécié manger au Brésil ce sont les fruits et les jus de fruits. On en trouve partout et ils sont extrêmement bons. Je vous conseille tous les fruits tropicaux, notamment la noix de coco pour les fans. Mais goûtez également les fruits de la forêt amazonienne comme l’açaí, qui se mange de différentes manières suivant les régions, en jus, en glace, en sauce… Vraiment ce pays est le paradis des fruits !

Les Brésiliens sont également les premiers à avoir inventé le restaurant au kilo. Très répandu, surtout les midis, ce type de restaurant offre un buffet où l’on se sert de divers plats, puis on fait peser l’assiette. On paye donc le prix en fonction du poids de notre plat, ce qui est me semble-t-il plutôt juste. On s’en sort facilement pour moins de 10€ avec la boisson. Mais attention, à ne pas avoir les yeux plus gros que le ventre !

On ne peut parler du Brésil, sans parler de la fameuse cachaça et ses cocktails de caïpirinha. En effet, ce rhum blanc agricole, de 38° à 48° est, la plus populaire des boissons alcoolisées. Il en existe tellement de variétés. Il faut les goûter pour choisir celle que l’on ramène à la maison !

Beer astuce : quand vous commandez une bière Bramaha au Brésil (chopp da Bramaha) et que l’on vous serre trop de mousse (colarinho), vous pouvez vous plaindre et en avoir une deuxième gratuite !

 

Quelques plats typiques

– Feijoada ★★★★★

C’est LE plat national brésilien. Dans les restos, il est traditionnellement servi le samedi midi. Les haricots sont mijotés avec des pieds, queues et oreilles de porc salé, de la poitrine et des saucisses fumées, de la viande de bœuf fumée, le tout aromatisé à l’ail et aux oignons revenus à l’huile de palme.

– Pão de queijo ★★★

On en trouve dans tout le pays, mais c’est du Minas Gerais qu’il provient et où l’on mangera les meilleurs. C’est une sorte de petit chou au fromage, parfois fourré de différentes sauces, que vous pouvez manger pour quelques reals.

– Pastéís (ou pastel au singulier) ★★★

Fourrés de fromage, poulet ou morue, ces beignets fris sont souvent vendus dans la rue ou au marché (pastéis de feira) pour quelques reals. Je vous avoue avoir souvent craqué et avoir testé des mélanges viandes/fromage, mais rien ne vaut un simple pastel de quiejo.

 

> QUE VISITER AU BRÉSIL ?

Bien évidemment, lorsque l’on pense Brésil, on pense souvent soit Rio et son carnaval, soit la forêt amazonienne. Mais le Brésil, ce n’est pas que ça. Sur ses 8,516 millions km², le 5e plus grand pays du monde, a de nombreuses facettes à nous montrer. 

Pour ma part, j’ai réalisé un circuit São Paulo – Rio de Janeiro – São Sebastian, que je vous raconterai dans un prochain article dédié à ce road trip brésilien. 

©Romaric Pouliquen

Je vais plutôt vous parler ici, des principales choses à visiter lorsque vous vous rendez au Brésil. 

  1. Rio de Janeiro est pour moi l’incontournable du Brésil. Entre mer, montagnes et forêt tropicale, la ville bouillonne événements, de street-art, de musique, de danses et de soirées animées. 
  2. L’amazonie : la plupart des touristes (européens) qui se rendent au Brésil, viennent pour visiter l’Amazonie (ce n’était pas mon cas). Evidemment la plus grande forêt tropicale a de quoi émerveiller les Hommes avec sa faune et sa flore luxuriante ! Attention, vous ne pouvez pas visiter la forêt seul(e), il est obligatoire (ou plutôt largement conseillé) de prendre un guide. 
  3. Les plages : avec ses 9 655 km de littoral, le plus grand pays d’Amérique latine ne manque pas de plages ! Tout le long de l’Océan Atlantique, vous aurez l’embarras du choix avec toutes ses différentes plages, notamment les plages sauvages. De plus, comme le pays jouit de températures agréables presque tout le long de l’année, vous pourrez facilement vous faire dorer la pilule au soleil.
  4. Les chutes d’Iguaçu : situées à la frontière entre le Brésil et l’Argentine, les fameuses chutes d’Iguaçu regroupent 275 cascades au milieu d’une nature luxuriante. De nombreux touristes arpentent les chemins menant aux chutes chaque jours pour découvrir ce panorama à couper le souffle !
  5. Bahia : la région de Bahia, située au nord du pays, jouit d’un charme unique au Brésil. Ce mélange d’influences africaines, caribéennes et latinas, à la fois dans la culture, dans la nourriture ou dans l’architecture, vous fera vous sentir ailleurs. Avec ses maisons colorées, la capitale, Salvador, aura de quoi vous réjouir. 

Maintenant que vous savez tout sur le Brésil, vous n’avez plus qu’à acheter votre billet et partir à l’aventure au pays vert et jaune ! 

 

Keep travellin’

xoxo

Posts created 67

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut
%d blogueurs aiment cette page :